LYON - Siège PARIS

Adresse : 13 bis place Jules Ferry
69006 Lyon - France
E-mail : lyon@eureval.fr
Tél : 33 (0)4 72 83 78 80
Fax : 33 (0)4 72 83 78 81

Adresse : 9 rue du Château d’eau
75010 Paris - France
E-mail : paris@eureval.fr
Tél : 33 (0)4 72 83 78 80
Fax : 33 (0)4 72 83 78 81
Boite à outils
Le cadre logique

Le cadre logique est une présentation formelle et matricielle du fonctionnement interne du projet, des moyens de vérification de l’atteinte des objectifs et des facteurs endogènes et exogènes conditionnant son succès.

Qu’est ce qu’un cadre logique ?
Le cadre logique est une représentation structurée des liens de causalité entre les résultats spécifiques d’une intervention publique et ses impacts globaux.
A chaque étape, le cadre logique fait apparaître explicitement les preuves permettant de valider l’atteinte des objectifs (indices de succès vérifiables), ainsi que les facteurs internes ou externes qui peuvent influencer l’enchaînement des différentes étapes logiques (conditions et risques).
Tout comme le logigramme, le cadre logique permet à la fois de clarifier la logique d’action d’un projet (ou d’un programme) et d’analyser sa cohérence interne et externe. Il se révèle particulièrement adapté à l’évaluation de programmes simples où les objectifs et les principaux acteurs sont bien identifiés.

Matrice type d’un cadre logique

Construire un cadre logique

Etape 1 : Analyse du contexte
  • L’analyse du contexte doit s’orienter sur l’environnement politique, institutionnel, économique et social du projet.
  • Elle doit également comprendre une analyse des motivations et des attentes des acteurs principaux.
  • Enfin, elle doit permettre d’identifier et de hiérarchiser les problèmes à résoudre ainsi que leurs causes probables.
Etape 2 : Analyse des objectifs
  • L’identification des problèmes que le projet doit résoudre conduit à définir les objectifs du projet.
  • Leur formulation doit en particulier veiller à hiérarchiser et distinguer les impacts globaux ou intermédiaires et à les limiter en nombre. L’emploi d’outils spécifiques de hiérarchisation des objectifs, tels que l’arbre d’objectif, peut s’avérer parfois nécessaire.
Etape 3 : Analyse de la logique d’un projet
  • La formalisation de la logique d’action du programme permet de clarifier les différents résultats, impacts spécifiques et impacts globaux du projet, à partir d’hypothèses logiques de causalité. Cette logique verticale (ou logique d’intervention) s’attache à clarifier les intentions du projet.
  • La logique horizontale permet d’identifier à la fois les conditions critiques qui influencent chaque étape de raisonnement mais également d’identifier les indices et les preuves tangibles de réussite pour chacune des étapes.
 

Exemple d’expériences d’Euréval

La promotion des produits agricoles et agroalimentaires européen en Asie du Sud Est La Direction générale de l’agriculture (UE) a souhaité évaluer son programme de promotion et sa pertinence auprès des consommateurs et professionnels asiatiques.
Les prestations comprenaient notamment des études de cas d’un échantillon de projets ainsi que des analyses de marché.
Point fort de la mission : Le cadre logique a permis de formaliser la chaine causal reliant les actions du programme et leur effets escomptés ainsi que les hypothèses et les risques qui leur sont liés. Ces hypothèses ont pu être testées durant les études de cas.

Etude préparatoire à l’évaluation intermédiaire du programme ICT-PSPLa Commission Européenne a mandaté Euréval pour étudier la qualité de son Programme de Soutien aux Technologies de l’Information et de la Communication (ICT-PSP).
Les prestations comprenaient notamment l’analyse de l’efficacité des instruments de préparation et de mise en œuvre du programme.
Point fort de la mission : Le cadre logique a permis de préciser et de valider la logique d’action du programme et d’orienter les analyses sur les différentes conditions de réussite ou d’échec, notamment sa capacité à toucher les acteurs pertinents et à initier des changements comportementaux.

Téléchargez cette fiche en PDF

Source : http://www.eureval.fr